Baby mix mummy sew

Challenge du jour : coudre pour un bébé de 0 à 2 ans
En attendant écoute ça

Pour célébrer l'arrivée du petit fraisou de JessKanisse, il fallait bien un petit article au comble de la mignonnerie, un article baby ! 
En plus d'être trop chou, les cousettes bébé ne prennent pas de temps et permettent de recycler ces chutes. On trouve des patrons un peu partout désormais, livres, magazines ou internet. Comme par exemple, "Du fil et une aiguille pour mon bébé" de Pauline Yquel. D'ailleurs, ce week-end nous donnerons le nom de la gagnante du concours #babymixmummysew, dont c'est le prix.

Jesskanisse est prête pour la maternité :

Je me suis pas mal concentrée sur la couture bébé et enfant ces temps-ci. D'une part, par besoin (fallait bien lui faire son petit trousseau à ce bébé qui devrait ramener sa fraise d'un jour à l'autre)! Et d'autres part, par praticité car je vous assure que décalquer un patron femme à 4 pattes avec un gros bidon relève plus du jeux twister que de la couture!

Voici donc ce que portera petit fraisou pour sa grande entrée:
- La turbulette et brassière des intemporels pour bébés. Deux petites cousettes très rapide pour un résultat franchement sympa et bien fini. Je les ai cousu en taille naissance bien que le livre ne propose pas cette taille. Pour cela, j'ai simplement décalqué le patron en trois mois et réduit en respectant l’écart entre deux tailles. J'ai doublé la brassière qui est en molleton à l’extérieur et en coton à l’intérieur. Pour ce faire j'ai cousu ma partie extérieure et ma partie intérieure (assemblage devant, dos, manches et cotés) puis j'ai assemblé mes deux parties ensemble endroit contre endroit en laissant une ouverture en bas du dos (pour pouvoir retourner par la suite). Avant de retourner, assembler les manches en positionnant les bas de manches endroit contre endroit. Si vous avez le patrons Grand ourse de Ikatee, suivez leur notice de montage de doublure, elle est parfaite!
La turbulette est réversible, il suffit de poser des pressions plutôt que les boutons indiqués dans le livre.
Je recommande vivement ce livre pour préparer l'arrivée d'un bébé. Je trouve qu'il propose de très bons basiques, facile à réaliser (bien que le vocabulaire couture soit un peu à l'ancienne et du coup, pas toujours très compréhensible quand on a appris à coudre seule).
Il lui fallait bien aussi la petite couverture. Hop, rien de plus simple, j'ai tapé coudre une couverture bébé sur you tube et voilà: Pour la couverture, c'est ici!
Et les petits chaussons, c'est important les petits chaussons: Pour les petits chaussons, c'est ici!
Voilà, on a tout, c'est parti pour le show fraisou! on t'attend!!!




Léna fait de la récup':

Coudre en mini, c'est pratique pour utiliser les chutes et pour recycler d'anciens vêtements. Pour ce petit ensemble, j'ai utilisé un vieux sweat, du jersey matelassé tout doux tout mou.

Je suis partie de patrons trouvés sur internet gratuitement et j'ai utilisé le haut du dos pour faire le devant avec les boutons pressions, fait une petite basque et ajouté un col claudine (avec l'envers du tissu), et pour les jambes, j'ai pris les manches et fait un petit legging avec un revers.

J'adore le résultat que cela donne, je voudrais le même ensemble pour moi, il a l'air tellement confortable ! Pour les deux j'ai cousu du 3mois, mais le haut me paraît bien grand comparé au bas !

Enfin, le problème quand on couds pour bébé, sans en avoir, c'est que l'on a envie de garder nos cousettes quand même "pour plus tard"...  j'ai déjà plus de place dans MON placard, mais peut-on résister à tant de mignonnerie ?





Making plans for Chloé coud pour un dur à cuire :

Pour le moment, je n'ai pas d'enfants, du coup je couds pour les bébés de mes amis. L'heureux élu n'est pas encore né mais avec un papa tatoueur et un maman qui du haut de son mètre 60 pourrait renvoyer Tyson chez sa mère, en pleurant. Du coup, je voulais un petit body ambiance Jailhouse rock pour un futur dur à cuire.

J'ai utilisé la patron de barboteuse Bo, du magazine LMV Hiver 2018. Le modèle est hyper simple à réaliser. La pose des biais est l'étape la plus ardue, c'est dire.
Ici, j'ai cousu du 6 mois, et ça me parait déjà tellement petit. J'ai utilisé un jersey coton marinière, acheté il y a plus ou moins 1000 ans et dont j'ai oublié l'origine.

J'ai également brodé, une première pour moi. J'ai utilisé un point arrière pour broder Bad As sur la poitrine. Le point arrière est très facile à utiliser, par contre pour la régularité on repassera.





Bonne couture,
les mixeuses.

Commentaires

Articles les plus consultés